Installer un muret au jardin

Pourquoi installer un muret au jardin

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles vous pouvez vouloir installer un muret dans votre jardin. Par exemple, un muret peut être utilisé pour :

  • définir l’espace du jardin.
  • séparer le jardin de la rue et des allées.
  • créer un parterre de fleurs et d’autres plantes.
  • protéger les petites plantes contre les dommages causés par les tondeuses à gazon et les gyrobroyeurs.
  • Créer un endroit où les plantes grimpantes, comme le lierre ou les roses, peuvent pousser tout autour, ajoutant ainsi de la dimension et de la couleur.
  • Créer un espace sûr pour que les jeunes enfants puissent jouer ou pour que les chiens puissent courir sans avoir à s’inquiéter qu’ils s’égarent dans la rue.

Préparer l’installation du muret de jardin

Avant de commencer votre projet, choisissez un type de mur de soutènement bas. Décidez du type de matériau utilisé pour le mur et de la façon dont il sera construit.

Si vous utilisez des blocs, demandez-vous s’ils seront cimentés en place ou empilés librement. Si vous empilez simplement les blocs, choisissez un modèle qui assurera la stabilité et empêchera la terre de glisser entre les blocs.

Il faudra également choisir l’emplacement du muret de jardin, sachant que les emplacements les plus esthétiques sont les suivants par rapport votre terrain. Le mur doit être construit perpendiculairement à :

  • la maison.
  • la parcelle.
  • la fenêtre.
  • Ou la porte.

Tranchée de drainage et fondations pour le mur

Les fondations de tout mur de soutènement sont extrêmement importantes pour assurer la stabilité de la structure et empêcher qu’elle ne s’enfonce ou ne se déplace. Quel que soit le type de matériau que vous utilisez pour votre mur, un drainage approprié permettra d’obtenir une structure durable en empêchant l’eau de s’accumuler derrière votre mur, ce qui peut le pousser au fil du temps.

Creuser un fossé de fondation

Creusez une tranchée d’au moins 30 cm de large à la base de votre futur mur de soutènement. Veillez à ce que cette pente soit régulière sur tous les côtés afin que l’eau s’écoule uniformément de derrière le mur lorsqu’il pleut.

  • Creusez une tranchée de fondation de 30 cm de profondeur et de la même largeur que votre mur.
  • Utilisez une bêche et une pioche pour creuser en ligne droite, en veillant à ne pas endommager les racines des plantes situées à proximité.
  • Vérifiez que le fond de votre tranchée est de niveau en insérant deux calles en bois à chaque extrémité de la tranchée. Ainsi lorsque vous placez le niveau à bulle en travers de la tranchée, vous saurez si elle est droite.
  • Si la tranchée n’est pas de niveau, utilisez une pelle pour enlever l’excès de terre d’une extrémité. Ou alors ajoutez-en de l’autre jusqu’à ce qu’elle soit de niveau sur toute sa longueur.

Si vous construisez quelque chose de simple comme une plate-bande, par exemple, vous n’aurez peut-être besoin que d’une tranchée de 30 cm de profondeur pour que vos pierres aient suffisamment de support.

Installer un système de drainage

Pour recueillir l’eau qui s’écoule dans le gravier et l’évacuer, nous avons installé un système de drainage. Nous avons placé une série de tuyaux (disponibles dans les magasins spécialisés) à l’intérieur du lit de gravier afin qu’il s’écoule dans un collecteur d’eaux pluviales situé à proximité.

Nous avons également percé quelques trous dans le mur pour permettre une autre sortie de l’eau de pluie.

L’ancrage des poteaux

Le choix des poteaux dépend de la hauteur et de la longueur de votre mur. Certains poteaux sont conçus spécifiquement pour monter un muret de jardin. Tandis que si vous souhaitez un autre type d’installation, les poteaux ne seront pas les mêmes (clôture).

Avant de fixer les poteaux au mur, vous devez les préparer :

  • La première étape consiste à creuser des trous pour enterrer les poteaux dans du béton ou du gravier. Il est important que ces trous soient suffisamment profonds pour ne pas risquer d’être déstabilisés par le gel. Néanmoins, il faut que le haut de vos poteaux ne soit pas trop visible après le remplissage. Creusez un trou pour chaque poteau à l’aide d’une tarière, en suivant les instructions fournies par le fabricant de l’équipement.
  • A ce stade, vérifiez que les trous sont de niveau en y plaçant un niveau à bulle, en veillant à ce qu’il soit perpendiculaire au niveau du sol pour ne pas vous tromper !
  • Versez du béton ou du gravier dans chaque trou, en fonction de ce que vous avez choisi lors du choix de vos ancrages/pieds de poteau. Veillez à ce qu’il y ait suffisamment de matériau pour qu’il puisse supporter au moins 50 % de la hauteur de chaque poteau une fois qu’il sera en place – de cette façon, vous êtes sûr qu’il ne se renversera pas !

Étalez vos pierres

un muret en pierre

Vous devez vous assurer que vous installez les pierres sur la bonne fondation, c’est-à-dire sur une tranchée plus petite qui a été tassée de manière à ce qu’elle soit de niveau et ferme. Vous installerez vos pierres sur cette base plus solide pour éviter le tassement qui se produirait si elles étaient placées directement dans un sol mou. Utilisez de la pierre concassée ou du gravier dans cette deuxième tranchée, et tassez-la soigneusement avec un tamis manuel, une plaque vibrante ou encore une pilonneuse sur une profondeur d’au moins 30 cm.

Si vous construisez votre mur à partir de zéro, commencez par creuser une tranchée. Elle devra faire d’environ 30 cm de large et 30 cm de profondeur. Cette longueur doit correspondre à la largeur prévue de votre mur. La profondeur peut varier en fonction de la hauteur du mur que vous souhaitez construire.

Vérifier qu’il est droit

un muret de jardin en pierres alignées

Pour vérifier l’aplomb de votre mur, utilisez un niveau à bulle. Placez le niveau à bulle sur le mur et vérifiez qu’il est parfaitement droit. Si ce n’est pas le cas, tapez sur le bloc qui est trop haut avec un maillet en caoutchouc.

Assurez-vous également que votre mur est droit en vérifiant qu’une extrémité est alignée avec l’autre à l’aide d’un cordeau. Ce cordeau peut également être utilisé pour vérifier que la base de votre mur est de niveau !

La construction d’un muret de jardin peut se faire en une journée.

La construction d’un muret n’est pas un travail difficile. Si vous êtes un bâtisseur expérimenté, cela devrait prendre environ une journée. Cela peut prendre plus de temps pour les personnes qui ont moins d’expérience des projets de construction. Vous aurez besoin de quelques outils spécialisés pour effectuer le travail correctement et en toute sécurité. Vous devrez également vous assurer que vous avez suffisamment d’espace pour travailler avant de commencer. L’utilisation de pierres lourdes ou de béton peut être dangereuse. Vous devez donc mettre en place des mesures de sécurité avant de commencer. Le meilleur moment pour construire un muret de jardin est le printemps ou l’automne. En effet, c’est lorsque la température du sol est stable et qu’il n’y a pas de conditions météorologiques extrêmes comme des tempêtes de neige ou de fortes pluies que la construction sera la plus durable.

Laisser un commentaire